Sommes-nous dans une bulle ?

Sommes-nous dans une bulle ?

are-we-in-a-bubble-1

Les analystes des marchés et les médias aiment faire de sombres prédictions. Nous sommes tous familiers des titres tels que « la fin du capitalisme» ou « le prochain effondrement économique ». Ils voient des « bulles » partout; dans le domaine du logement au Canada, les frais de scolarité, les obligations, les actions, la Chine, la « malbouffe » et bien sûr la banque centrale.

L’Ex-président de la Fed, Ben Bernanke, ne pouvait pas voir une bulle immobilière en 2007 alors que la semaine dernière, Mario Draghi et Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la Banque du Japon ont soutenu qu’ils ne peuvent pas voir les bulles. Ben Bernanke l’année suivante (2008) a dû faire face à l’une des pires bulles qui se soit produits dans l’histoire financière alors que pour Draghi et Kuroda, l’avenir montrera si elles sont justes ou non.

Ces bulles sont créés par l’euphorie, la manie, l’endettement excessif, une mauvaise répartition du capital, un comportement irrationnel et une politique de taux zéro ou négative où la liquidité ne circule pas dans tous les secteurs de l’économie. Une bulle est créée lorsqu’un acheteur est prêt à payer un prix bien au-dessus des fondamentaux, ou que les acheteurs attendent de vendre l’actif à d’autres investisseurs qui ont une perception plus optimiste quant à sa valeur future.

À l’heure actuelle, il y a des preuves que quelques actifs sont hors de prix, mais cela ne signifie pas que nous sommes dans une bulle. Lorsque les banques centrales ont adopté une politique monétaire non conventionnelle où l’impression de l’argent et avoir des taux négatifs signifie que les prix des actifs sont très difficiles à évaluer. Le problème avec les bulles est pas qu’elles sont très difficiles à identifier, même si nous avons la capacité de savoir qu’un actif par exemple, est dans un mode de bulle; il est ainsi impossible de savoir quand la bulle éclatera afin d’en tirer profit.

Un bon exemple est le crash de 2000 com point- où tant d’investisseurs et les traders avaient prédit que cette manie ne se finira pas bien et ils ont court-circuité l’indice d’une manière agressive pendant des mois… Après d’énormes pertes, ils ne disposaient pas d’autre choix d’accepter ces pertes avant de recevoir un appel de marge .. La bulle a éclaté dans le secteur de com point- 2000 mais il a fallu beaucoup plus de temps avant que se produise ce que de nombreux investisseurs attendaient.

Par Gerasimos Papagiannis,
Market Analysis Expert chez TrioMarkets™


This website uses cookies. Privacy Policy